Premier recours irrecevable contre l'alimentation forcée de Rappaz

Le Tribunal fédéral (TF) juge irrecevable un premier recours du médecin Hans Wolff, sommé par la justice valaisanne de procéder à l'alimentation forcée de Bernard Rappaz, mais il doit encore statuer sur un deuxième recours. Vendredi toujours, le Tribunal cantonal valaisan a débouté le chanvrier.Responsable de l'unité pénitentiaire aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), Hans Wolff a refusé d'obtempérer à une première décision incidente d'un juge cantonal valaisan, datée du 5 novembre. Entretemps, le médecin a renouvelé son opposition à une autre décision du même magistrat, rendue le 10 novembre. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.