Luca: un rapport cantonal estime que l'instruction a été précipitée

Un rapport d'une sous-commission du Grand Conseil valaisan estime que l'instruction de l'affaire Luca, du nom de cet enfant retrouvé inanimé à Veysonnaz (VS) en février 2002, a été précipitée et menée avec une curiosité insuffisante. Elle avait été classée en 2004.La première phase de l'instruction avait duré quatre mois. "Il apparaît à l'évidence que le juge d'instruction en charge dans (cette phase) n'a pas perçu la dimension que cette affaire pouvait prendre", écrit la sous-commission de justice en charge des relations avec les tribunaux dans son rapport consulté par l'ATS à la suite d'un article paru samedi dans "Le Nouvelliste". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.