La pression augmente de plus en plus sur Samuel Schmid

La confiance en Samuel Schmid continue de s'effriter après les dernières révélations dans l'affaire Nef. Le PS parle d'une situation intenable et l'UDC demande aux autres partis d'afficher enfin une position claire. L'intéressé n'envisage pas de démissionner.Après que Samuel Schmid a admis avoir été informé en décembre 2006 déjà qu'une plainte était pendante contre Roland Nef, "plus rien" n'étonne le président de l'UDC Toni Brunner. Les partis doivent maintenant assumer leurs responsabilités et se demander si on peut continuer comme ça, a-t-il indiqué. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.