Votation: oui radical-libéral et du PBD à la libre circulation

Un comité radical-libéral est monté au créneau pour défendre la libre circulation des personnes avec l'UE et son extension à la Roumanie et à la Bulgarie. La votation du 8 février est la plus importante de la législature pour l'économie et pour la Suisse, selon lui."Un non à la libre circulation des personnes est un non à la prospérité de la Suisse", a affirmé le conseiller national Johannes Schneider-Ammann (PRD/BE). Ce serait un auto-goal face à la crise économique. Et le président de l'industrie des machines de rappeler qu'un franc sur trois gagné en Suisse est le fruit du commerce avec l'Union européenne. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.