Libye: Max Göldi écope d'une amende dans un deuxième procès

Max Göldi, l'un des deux otages suisses en Libye, a été condamné à une amende de 800 dollars (environ 800 francs) pour violation de la législation libyenne sur le commerce. C'est ce qu'a annoncé son avocat libyen, Salalh Zahaf, cité par l'agence Reuters.Le tribunal se prononcera dimanche sur le cas de Rachid Hamdani, également poursuivi pour les mêmes charges. Les deux Suisses sont retenus en Libye depuis juillet 2008, en représailles à l'arrestation à Genève de l'un des fils du colonel Kadhafi, Hannibal. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.