Le syndicat Unia comme contrepoids aux marchés financiers en crise

Le syndicat Unia exige un interventionnisme économique pour mettre la Suisse à l'abri des effets de la crise financière. Il appelle notamment les pouvoirs publics à renoncer aux programmes d'économies qui donnent un coup de frein à la conjoncture au pire moment.La Banque nationale suisse doit baisser ses taux directeurs et arrêter de se focaliser sur l'inflation, a souligné Andreas Rieger, co-président d'Unia. Les banques cantonales et Raiffeisen, qui profitent de la crise bancaire, doivent elles diminuer leurs taux hypothécaires afin de faire baisser les loyers. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.