Apprendre l'anglais à l'école primaire ne poserait pas de problème

En Suisse alémanique, l'apprentissage de l'anglais dès la 3e année primaire favorise celui du français dès la 5e. Les élèves ne sont pas débordés par l'enseignement de ces deux langues, conclu une étude réalisée en Suisse centrale pour le Fonds national (FNS).Une équipe de chercheurs de la Haute école pédagogique de Suisse centrale à Lucerne, conduite par la spécialiste en sciences de l'éducation Andrea Haenni Hoti, a examiné le modèle 3/5 des cantons de la Suisse centrale, avec l'enseignement de l'anglais dès la 3e et celui du français dès la 5e année, dans le cadre du Programme national de recherche 56 "Diversité des langues et compétences linguistiques". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.