Drame d'Epalinges: deux versions contradictoires s'affrontent

Le procès des deux cambrioleurs qui ont roué de coups et tué un retraité en décembre 2008 à Epalinges (VD) s'est ouvert lundi devant le Tribunal criminel de Lausanne. L'un des accusés admet s'être trouvé sur place, l'autre nie toute implication."Je n'ai rien à voir avec cette histoire", a déclaré d'emblée l'accusé devant la Cour avec jury. Ce requérant d'asile serbe de 29 ans soutient qu'il ne connaît pas son co-accusé, qu'il a rencontré la première fois lorsque la police a organisé une confrontation. L'homme, qui est suspecté d'avoir donné la plupart des coups, souhaite être soumis à un détecteur de mensonges. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.