Libre circulation/réactions: un gros "ouf" pour les vainqueurs

Soulagement et satisfaction. Les termes reviennent en boucle dans les bouches de la grande majorité des acteurs de la politique, de l'économie et des syndicats après le "oui" à la libre circulation. Du côté des perdants, on justifie pêle-mêle une défaite aux proportions inattendues.Erich Hess, le président des Jeunes UDC - à l'origine du lancement du référendum - pense que malgré l'échec, le résultat est un "succès d'estime". Selon lui, les moyens financiers des partisans de la reconduction de la libre circulation des personnes avec l'UE et son extension à la Roumanie et à la Bulgarie étaient bien supérieurs aux leurs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.