Le TPF juge un réseau accusé notamment de traite d'êtres humains

Trois des cinq membres d'un réseau de prostitution ont comparu depuis mercredi devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone. Le chef de bande présumé, un Soleurois de 59 ans, et ses acolytes sont accusés d'avoir fait venir 143 femmes du Brésil et de les avoir contraintes à la prostitution.Les deux absents sont des Brésiliennes qui auraient assuré le rôle d'intermédiaire. Selon leurs avocats, elles se trouvent dans leur pays. Tout sera néanmoins entrepris pour que la procédure se poursuive en leur présence, a dit le président du tribunal. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.