Les Suisses prennent de moins en moins de temps pour manger

Les Suisses prennent de moins en moins de temps pour manger, mais ils sont toujours plus nombreux à être convaincus qu'une alimentation saine est importante. C'est la conclusion d'une étude de l'Université de St-Gall présentée à Zurich."Nous avons un dilemne", constate Thomas Rudolph, auteur de l'étude. D'un côté, une grande partie des Suisses estiment que l'alimentation est un thème important, et de l'autre, de moins de moins de personnes sont satisfaites de leur alimentation. L'étude a été réalisée au mois d'octobre 2007. 1074 personnes ont été interrogées en Suisse alémanique et en Suisse romande. C'est la troisième fois qu'une telle étude est réalisée après 2003 et 2005. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.