Unia Transjurane distribue ses Râpes d'Or

Unia Transjurane distribue ses bons et ses mauvais points. Le syndicat a organisé dimanche sa traditionnelle remise des Râpes d'Or. Unia Transjurane pointe ainsi du doigt des entreprises ou des personnalités dont les agissements lui inspirent des critiques. Cette année, les Râpes d'Or ont été attribuées à:

La Société suisse des Entrepreneurs qui, selon Unia Transjurane «s’acharne à miner les discussions entre partenaires sociaux et exerce une pression majeure sur les salaires».
 
Le deuxième prix revient à Vartan Sirmakes, patron du groupe Frank Müller, «pour la désinvolture avec laquelle ce groupe a racheté et liquidé l’entreprise Pignons Juracie à Lajoux».
 
Unia Transjurane décerne son troisième prix à la menuiserie Messerli SA à Corcelles et à Fontana Sarl à Moutier notamment «pour leur non respect systématique des conventions collectives de travail et pour leur sous-enchère salariale».
 
Le quatrième prix va à la BCI, chimie bâloise, «pour sa gestion des travaux sur la décharge industrielle de Bonfol».
 

Unia Transjurane décerne toutefois de bons points à la société BICROM à Corgémont. Le syndicat lui attribue un prix spécial «entreprise exemplaire» notamment pour «la qualité des relations entre employeur et travailleurs et pour la philosophie sociale et humaniste appliquée dans l’entreprise». /ves

Partager
Link

Galerie photos liée

11.11.2015
Météo