Réactions du Bélier et du Sanglier sur la question d'un vote

Le Groupe Bélier et le Groupe Sanglier réagissent suite à la publication de la prise de position du Conseil de Jura bernois puis du Conseil-exécutif sur la tenue d’un vote populaire sur la Question jurassienne.

Dans un communiqué, les jeunes autonomistes se disent particulièrement «étonnés»  de la décision du gouvernement bernois d’organiser un scrutin d’ici 2013. Le Bélier y perçoit un certain empressement du Conseil-exécutif de voir la population du Jura bernois voter. Le mouvement séparatiste dit par ailleurs s’opposer «tant sur la forme que les conditions posées» de ce vote qui ne peuvent que «diviser l’opinion». Il exhorte le Gouvernement jurassien «à faire preuve de courage» et à «rester ferme sur les questions des plébiscites en cascade» tout en n’oubliant pas «le statut particulier de Moutier».

De son côté, le Groupe Sanglier communique sa satisfaction suite à la décision du CJB d’attendre de connaître les modalités et les conditions d’un vote avant de prendre position. Pour le mouvement antiséparatiste, la tenue d’un vote est «encore sujette à bon nombre de conditions» et «la procédure est ardue». Selon lui, en soutenant la piste du statu quo +, «autant le CJB que le Grand Conseil et le gouvernement bernois sont sur la même longueur d’onde que la population du Jura bernois». Cette «convergence prouve une fois de plus la solidité de la cohésion cantonale», soulignent les Sangliers qui indiquent «rester opposés à l’organisation d’un vote supplémentaire» sur la Question jurassienne. /mri

Partager
Link
Météo