L'avenir de Swissmetal entre les mains des banques

Swissmetal Garder confiance et attendre l’issue des discussions de mercredi: voici en substance le message qui a été transmis mardi après-midi par la direction de Swissmetal aux quelques 120 employés du site de Reconvilier convoqués en séance du personnel. 
 
Espoir pour la Boillat
 
Le groupe métallurgique soleurois a exposé la situation de l’entreprise et les différents scénarii imaginés par le nouveau conseil d’administration selon les résultats des négociations en cours avec les banques. Swissmetal va tenter d’obtenir de nouvelles liquidités. Selon Jean-Pierre Chapuis, secrétaire du syndicat Unia Transjurane, les propos délivrés aux ouvriers de la Boillat étaient optimistes. Le site de Reconvilier aurait plus de chances de survivre que celui de Dornach si une nouvelle ligne de crédits est accordée par les banques. L’issue des tractations devrait être communiquée mercredi ou jeudi.
 
Martin Hellweg se veut rassurant
 
Le nouveau président du Conseil d’administration de Swissmetal, Martin Hellweg, tente de se montrer rassurant. L’Allemand s’est exprimé mardi après-midi sur les ondes de la radio alémanique DRS. Il se dit convaincu que l'entreprise est capable de se sortir elle-même de l'ornière et qu'elle pourra perdurer «dans une configuration réduite ou différente». Selon lui, sa structure actuelle «n'est pas finançable». En attendant, tous les regards sont tournés vers la rencontre entre la direction de Swissmetal et les banques créancières mercredi.
  
Action Swissmetal en forte baisse 
 
A la Bourse suisse, l'action Swissmetal était en chute libre mardi au lendemain de l'annonce du remaniement complet de la direction opérationnelle. A la clôture, le titre perdait 11,8% à 4,50 francs après un plongeon de 19% en matinée. /mri +fco
Partager
Link
Météo