Peut-être bientôt des "grands frères" à Moutier

Les «grands frères» font école. Ce sont ces médiateurs en civil qui parcourent les trains CFF. Ils sont chargés de désamorcer les crises et les tensions entre jeunes et contrôleurs.

A Moutier, on souhaite reproduire le même schéma. Une motion a été déposée. Elle souhaite la spécialisation de deux assistants sociaux dans les cas de jeunes en difficulté. Les explications de Thibaut Schaller.

La motion - qui date de juin 2007 déjà – a été déposée par l’UDC. Le parti souhaite la réorganisation du service social prévôtois. Et cela en faveur d’une transformation des assistants sociaux en grands frères. Il s’agirait de les spécialiser dans les cas de jeunes de 16 à 25 ans en difficulté après l’école obligatoire.

L’UDC prévôtoise dénonce donc en filigrane le manque de suivi des jeunes dans cette période. Pour elle, également, l’engagement d’un second animateur au centre de jeunesse était une erreur. Il aurait mieux valu nommer un éducateur. Car selon elle, le centre de jeunesse est actuellement un lieu de détente et au contraire, sa mission devrait être l’orientation et l’éducation.

Ce seraient actuellement près de 80 jeunes qui auraient besoin d’un encadrement spécifique – d’un grand frère. Un grand frère qui connaît forcément très bien les problèmes de ses cadets.

Partager
Link
Météo