Questions autour de dysfonctionnement présumés à la prison de Moutier

Gsteiger

Patrick Gsteiger a déposéce samediune interpellation urgente sur des dysfonctionnements présumés à la prison de Moutier.

Le député PEV de Perrefitte s’inquiète des propos tenus récemment par le doyen des agents de détention de l’établissement dans le Quotidien jurassien. L’homme pointe du doigt la gestion de la prison sur le plan financier et au niveau de la sécurité. La gérante de l’établissement et sont adjoint seraient en cause.

Enquête en cours

Le chef de l’Office cantonal de privation de liberté, Martin Kraemer, aurait eu connaissance de certains dysfonctionnements, qui seraient selon lui sans fondement ou relevant du détail.Il auraitdéjà ouvert une enquête administrative fin 2009. Il aurait par ailleurs mandaté un conseiller externe pour épauler les responsables de la prison de Moutier

Patrick Gsteiger veut savoir si la prison fait l’objet d’un contrôle rigoureux et si des enquêtes sont effectivement en cours. Le député de Perrefitte veut par-dessus tout savoir si la sécurité peut être garantie en ville de Moutier dans ses conditions. /ves
Partager
Link
Météo