Affaire Hainard: des confirmations

La suspension de l’amie du conseiller d'Etat Frédéric Hainard a été confirmée par le président du gouvernement neuchâtelois Claude Nicati. Elle a cessé d'occuper son poste d'inspectrice du Service cantonal de surveillance, où sa nomination est entachée du soupçon de favoritisme.

Selon Claude Nicati, l’amie de Frédéric Hainard continue de percevoir un salaire. Sa suspension n'a pas un caractère punitif mais doit permettre à la Commission d'enquête parlementaire de poursuivre ses travaux dans la sérénité.

Par ailleurs, le procureur Pierre Cornu a aussi confirmé avoir reçu une plainte de la personne soupçonnée d’abus d’aide sociale, qui a été interpellée par la jeune inspectrice. Elle dénonce un abus d’autorité et la contrainte. Son avocat demande en outre la levée de l'immunité de Frédéric Hainard, afin de permettre sa mise en accusation. /fpa-ats

Partager
Link
Météo