Le Musée du tour automatique se professionnalise

Le Musée du tour automatique à Moutier a trouvé la personne parfaite pour prendre soin de ses archives. Yannick Soller apporte tout son savoir-faire à l’institution prévôtoise. Le Neuchâtelois de 26 ans est depuis février 2010 le nouveau conservateur-restaurateur de l’institution prévôtoise. Son arrivée est une volonté du musée qui cherchait à se professionnaliser dans sa manière de travailler. Son engagement à 20% ne lui permet donc pas de s’ennuyer. Le musée regorge d’archives à trier et restaurer sur le passé industriel de la cité prévôtoise. / dpi

Partager
Link

Galerie photos liée

29.11.2011
Météo