Yves Leuzinger restera à l'AIJ jusqu'à la fin de l'année

Yves Leuzinger prend un autre départ. L’écologiste nous a confirmé ce matin qu’il allait s’installer à Nyon. Il a été nommé directeur de l’école d’ingénieurs et architectes de Genève. Yves Leuzinger siège au Grand Conseil bernois depuis environ deux ans sous l’étiquette des Verts. Il est également membre du Conseil général tramelot et de la délégation bernoise à l’Assemblée interjurassienne. Une délégation qui perd ainsi deux de ses membres dans un laps de temps très proche, après la démission récente d’Aline Burkhalter. Mais cela ne doit entacher en rien la crédibilité de l’AIJ.
 
Il faut plutôt dire que l’Assemblée interjurassienne manque de bol, en une année aussi importante, elle qui réalise actuellement son étude institutionnelle sur l’avenir de la région. Elle perd deux de ses membres, côté bernois et pas des moindres: Yves Leuzinger siège dans la Commission institution, tandis qu’Aline Burkhalter présidait la Commission de l’instruction publique. Jean-Louis Berberat, membre de la délégation jurassienne à l’AIJ, nous l’a confié: " Ce n’est pas le meilleur moment pour que les gens partent… Mais ces départs répondent à des choix professionnels." Un avis partagé par Pierre Corfu, de la délégation bernoise. "Je vais regretter mes deux collègues, mais ces départs n'ont rien à voir avec une quelconque lassitude." 
 
Yves Leuzinger siègera à l'AIJ jusqu'en décembre

Le président de l’Assemblée Interjurassienne, Serge Sierro, est encore plus clair: «Il ne s’agit pas de démissions à proprement parler. Yves Leuzinger et Aline Burkhalter sont contraints de ne plus pouvoir participer à l’AIJ», affirme le Valaisan. Serge Sierro qui a tout de même eu l’engagement formel du Vert Leuzinger que sa participation ne serait ni mise en cause ni handicapée jusqu’à la fin de l’année. D’ici là, les travaux sur l’avenir de la région seront soit très avancés. Au mieux achevés.

A noter encore que la place d’Yves Leuzinger au Grand Conseil bernois revient selon la liste des viennent ensuite à Aldo Dalla Piazza. Le citoyen de Courtelary est en vacances. Il n’a pas encore pu dire s’il acceptait ou non la fonction.  /lb

Partager
Link
Météo