Le gouvernement bernois souhaite un vote en 2013

Gouvernement bernoisLe gouvernement bernois (ci-contre: le président du Conseil-exécutif Philippe Perrenoud et le vice-président Bernhard Pulver) espère organiser un vote en 2013 sur la Question jurassienne. «Le moment est venu de pouvoir enfin régler politiquement le conflit jurassien», a affirmé vendredi le conseiller d'Etat Bernhard Pulver. Selon le gouvernement bernois, le vote devrait porter sur le lancement d’une procédure juridique qui permettrait de créer un nouveau canton formé du Jura bernois et du Jura, selon le modèle de l’Assemblée interjurassienne. Il appartient toutefois au Conseil-exécutif bernois et au Gouvernement jurassien de se mettre d’accord sur les modalités. Pour le gouvernement bernois, il est impératif que l'issue de ce vote soit respectée par les deux parties. Il exclut par ailleurs toute solution communaliste. Le Conseil du Jura bernois a annoncé vendredi matin qu’il ne rejetait pas l’idée d’une consultation populaire. Le CJB a également indiqué qu’il privilégiait la piste du statu quo + - soit le maintien dans le canton de Berne avec davantage de compétences - plutôt que celle d’un nouveau canton avec le Jura, avec Moutier comme capitale.
 
Le Gouvernement jurassien surpris par la précipitation du Conseil-exécutif
 
Le Gouvernement jurassien n'a pas caché sa surprise face à la rapidité bernoise à publier cette «feuille de route» qui n'a pas été discutée. La ministre jurassienne Elisabeth Baume-Schneider s’est déclarée contente de cette ouverture. Elle nuance toutefois en relevant que Berne exclut un vote communaliste et ne mentionne pas le cas de Moutier. /fco + mri
Partager
Link

Galerie photos liée

23.06.2009
Météo