L’AIJ doit être entendue dans le dossier de la réforme de la justice des mineurs

Maxime Zuber souhaite que l’AIJ soit entendue dans le dossier de la réforme de la justice des mineurs dans le canton de Berne. Le député maire de Moutier aimerait que l’Assemblée interjurassienne puisse donner son avis. Or cette proposition n’a pas été retenue par la Députation dans l’amendement qu’elle va déposer au Grand Conseil.
 
Maxime Zuber vient donc d’envoyer une lettre à l’AIJ pour lui demander d’envisager d’intervenir auprès des autorités bernoises. Il rappelle que l’Assemblée interjurassienne plaide en faveur du maintien du modèle de juge de mineurs, tout comme la Députation. Si ce modèle n’était pas retenu, la création d’un Tribunal des mineurs interjurassien serait plus compliquée voire impossible, selon Maxime Zuber. /ami
Partager
Link

Galerie photos liée

23.06.2009
Météo