Le revers de la montre de luxe

Conférence UNIA Bienne-SeelandLe syndicat UNIA Bienne-Seeland (photo : le secrétaire, Daniel Hügli) et l'ONG Labour Action China (LAC) donnent une conférence sur les conditions de travail en Chine le 30 mars. La santé des ouvriers chinois et l'accord bilatéral de libre-échange entre la Suisse et la Chine figurent au programme.
Près de 300 entreprises helvétiques comptent plus de 700 succursales en Chine. Or selon UNIA, l'étude de faisabilité de l'accord bilatéral entre les deux pays ne fait pas mention des droits des personnes et des conditions de travail.
La LAC lutte par ailleurs contre la silicose, cette maladie respiratoire qui affecte les ouvriers employés au polissage des pierres précieuses. UNIA et la LAC a notamment obtenu une exclusion de Baselworld en 2010. La Lucky Gems, exportateur de joyaux, ne remplissait pas les conditions en matière de protection de ses employés.
La conférence sur les conditions de travail en Chine se tiendra le 30 mars, dès 19h à la salle Farel de Bienne. /iwr

Partager
Link

Galerie photos liée

11.11.2015
Météo