Crémines renonce au vote communaliste

Conformément à Loi sur l’organisation de votations relatives à l’appartenance cantonale de ...
Crémines renonce au vote communaliste

Les autorités suivent les citoyens qui ont signé la pétition et décident de se concentrer sur le projet de fusion du Cornet

 Le conseil municipal a pris sa décision mercredi soir. (Photo: archives)

Revirement de situation à Crémines. Les autorités de la commune ont décidé mercredi soir de renoncer à l’organisation d’un scrutin sur l’appartenance cantonale de leur village dans le cas où Moutier déciderait de rejoindre le Jura le 18 juin prochain. Elles donnent ainsi suite à une pétition déposée la semaine dernière et signée par 122 citoyens de la commune.

Le texte indiquait que le choix des habitants avait déjà été clair le 24 novembre 2013, avec 65% de « non » à la création d’un nouveau canton composé du Jura bernois et du Jura, et qu’il fallait désormais donner la priorité à la fusion avec Eschert, Grandval et Corcelles. Le Conseil municipal a suivi cette pétition pour deux raisons expliquées dans un communiqué : d’une part à cause du nombre élevé de signatures, et d’autre part « en raison de cette expectative inutile dans le cadre du projet de fusion ».

Les autorités précisent « que le débat dans le cadre de l’initiative sur la fusion s’est suffisamment polarisé autour de la Question jurassienne pour démontrer que la population souhaite avant tout l’unité avec ses villages voisins ».

Conformément à la Loi sur l’organisation de votations relatives à l’appartenance cantonale de communes du Jura bernois, la question est donc définitivement réglée pour Crémines, qui restera bernoise. D’éventuels recours contre cette décision sont cependant possibles.

C'est désormais au tour des autorités de Grandva de se prononcer sur une pétition similaire. /ast+comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus