Douze francs de l’heure

Huit euros, soit douze francs. C’est le salaire que des travailleurs allemands reçoivent pour faire des inventaires de nuit dans les magasins Manor de Suisse, selon Unia.
 
Le syndicat a découvert cette pratique par hasard. Pour lui, c’est du dumping salarial. Il a donc décidé de manifester jeudi soir à Delémont devant l’enseigne.
 
Ces travailleurs allemands sont autorisés à venir travailler en Suisse grâce aux accords bilatéraux. La manifestation a eu lieu dans le Jura, mais cette pratique concerne toute la Suisse puisque Manor est une entreprise nationale.  /sbo

15.04.2010 - 18:25
Actualisé le 15.04.2010 - 18:25

Actualités suivantes

Articles les plus lus