Un conseiller d'Etat bâlois devant les patrons jurassiens

La Chambre de commerce et d'industrie du Jura  a tenu son assemblée générale, mardi soir, à Delémont. Une assemblée marquée par la présence du conseiller d'Etat du canton de Bâle-Ville en charge de l'économie, Christoph Brutschin. Ce dernier a affirmé dans un exposé que le canton du Jura et celui de Bâle-Ville sont complémentaires. Il a appelé de ses voeux un rapprochement encore plus grand entre les deux régions. "Vous avez l'espace que nous n'avons pas, mais nous avons la vie citadine. Nous avons la chimie, vous avez les technologies médicales, par exemple", estime le socialiste.
 
 
Nucléaire et libre circulation en toile de fond
 
L'assemblée a par ailleurs permis au président de la Chambre de commerce et d'industrie du Jura, Jean-Paul Renggli, de faire état de quelques préoccupations de la CCIJ. Le défi énergétique, avec la sortie du nucléaire en 2034 proposée par le Conseil fédéral, provoque un risque d'érosion du tissu industriel, selon le président. Les attaques de l'UDC qui remettent en cause la libre circulation des personnes avec l'Union européenne s'avèrent hostiles au développement du pays, d'après Jean-Paul Renggli. Enfin, les initiatives de la gauche pour des salaires minimaux ou pour six semaines de vacances mettent à rude épreuve le partenariat social, selon la CCIJ. /lba


Actualités suivantes

Articles les plus lus