L’enquête sur les malversations de l’ancien député-maire de Boécourt bientôt terminée

L’enquête sur les malversations de l’ancien député-maire de Boécourt bientôt terminée
L’enquête sur les malversations de l’ancien député-maire de Boécourt bientôt terminée
La justice jurassienne est sur le point de boucler son instruction sur les malversations financières de l’ancien député-maire de Boécourt. Le magistrat chargé de l’enquête ouverte il y a bientôt 2 ans attend encore les résultats d’une expertise financière avant de rendre ses conclusions. Le montant exact des fonds détournés a été contesté par le prévenu. Le Ministère public avait ouvert une procédure pénale à l’encontre de l’ancien élu en mai 2005. Ce dernier avait reconnu avoir effectué pendant de nombreuses années des prélèvements à des fins personnelles dans la caisse de la bourgeoisie de Montavon, une bourgeoisie dont il était le secrétaire-caissier. Difficile de connaître pour l’instant avec exactitude le montant des fonds détournés. Le prévenu a contesté les chiffres obtenus à l’issue de l’enquête menée par la police qui a procédé à un examen des comptes d’abord sur 5 ans, puis sur 10 ans, délai légal de prescription en la matière. Le montant des malversations ainsi obtenu est de beaucoup supérieur à celui reconnu effectivement par l’ancien caissier. Une expertise financière a donc été confiée à l’ancien Contrôleur des finances de l’Etat jurassien, Martin Gigon. Son rapport est attendu pour la fin du mois d’avril. Rappelons que l’ancien député-maire de Boécourt doit répondre d'abus de confiance qualifié et de faux dans les titres commis dans l'exercice de fonctions publiques. Lorsque l’affaire avait éclaté, il avait disparu plusieurs jours avant d’être localisé par la police en Tunisie. /gk


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus