JO: la longue attente des cavaliers, la déception en BMX

BMSteve Guerdat et les cavaliers suisses devront patienter longtemps. L’équipe de Suisse de saut ne devrait pas savoir si elle récupère sa médaille avant le mois d’octobre. Le Tribunal de la Fédération Equestre Internationale doit encore statuer sur les sanctions consécutives en cas de dopage. Le cheval du Norvégien André Hansen a été contrôlé positif à un produit dopant permettant ainsi à la Norvège de décrocher la médaille de bronze, juste devant la Suisse.

Enorme déception suisse en BMX. La Genevoise Jenny Fähndrich et le Zurichois Roger Rinderknecht ont été éliminés au stade des demi-finales ce matin. Les aléas de cette compétition spectaculaire ont eu raison des 2 Suisses. La réaction de Jenny Fähndrich.
 

Bien placé après les deux premières manches, Roger Rinderknecht a commis une erreur sur un saut. Les chances de qualification se sont envolées. Le Zurichois quitte également la compétition sur une déception.

Chez les Dames la victoire de la Française Anne-Caroline Chausson. Chez les hommes, la première place est revenue au Letton Maris Strombergs.

L’or aux beach-volleyeurs américains. En finale, la paire Todd Rogers-Phil Dalhausser a battu les brésiliens Marcio Araujo et Fabio Luiz en 3 manches: 23-21 17-21 15-4.

Une marche en dorée pour Alex Schwazer. L’Italien de 23 ans s’est imposée ce matin dans la discipline du 50km marche. Il a réalisé un chrono de 3 heures et 37 minutes, Le Transalpin bat du même coup le record olympique de la discipline.

Le CIO demande une enquête sur l’âge d’une gymnaste chinoise. Le Comité Olympique a sommé la Fédération Internationale de Gymnastique d’enquêter sur l’âge d’He Kexin. La double-médaillée d’or est soupçonnée d’être plus jeune que les 16 ans révolus requis. Officiellement l’athlète chinoise est née le premier janvier 1992.

Une Ukrainienne dopée. Lyudmila Blonska a été contrôlée positive à la méthyl-testostérone. La commission exécutive du CIO a - sans surprise - son exclusion et le retrait de sa médaille d’argent. Lyudmila Blonska risque une suspension à vie. En 2003 elle avait déjà été contrôlée positive à un autre stéroïde. /rc


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus