Record de journalistes tués dans le monde depuis dix ans

Le nombre de journalistes tués dans le monde atteint en 2016 un record depuis dix ans. Depuis ...
Record de journalistes tués dans le monde depuis dix ans

Record de journalistes tués dans le monde depuis dix ans

Photo: Keystone

Le nombre de journalistes tués dans le monde atteint en 2016 un record depuis dix ans. Depuis début janvier, près de 150 sont décédés dans les conflits ou, pour 20 Brésiliens, dans l'accident d'avion récent en Colombie, selon un rapport publié mercredi à Genève.

L'année 2016 a encore été 'très difficile pour la sécurité des journalistes', a affirmé le secrétaire général de la Presse Emblème Campagne (PEC) Blaise Lempen. En moyenne, 2,8 journalistes ont été tués chaque semaine.

Au total, neuf décès supplémentaires ont été observés par rapport aux 135 de 2015. En dix ans, plus de 1200 travailleurs des médias ont été tués.

Des journalistes sont décédés dans 31 pays en 2016 et de nombreux autres sont portés disparus ou encore ont été arrêtés. Sans prendre en compte l'accident d'avion en Colombie, l'Irak est le pays le plus dangereux avec 16 victimes. Il devance la Syrie, avec 14 tués. Suivent l'Afghanistan, où la situation s'est détériorée, et le Mexique avec 12 journalistes décédés et le Yémen avec 9 tués.

Beaucoup en Syrie

Deux tiers des victimes ont été constatés dans des pays en conflit. Sur les cinq dernières années, la Syrie est le pays le plus touché avec au moins 100 décès parmi les travailleurs des médias.

La PEC appelle la communauté internationale à renforcer la protection des journalistes, à mener des investigations sur les crimes et à 'lutter avec beaucoup plus de fermeté contre l'impunité'. Après une récente résolution approuvée au Conseil des droits de l'homme, elle demande des mesures concrètes. La présidente de la PEC Hedayat Abbel Nabi a souhaité notamment une conférence internationale pour une convention contraignante.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes