« Bonjour m’sieur le maire » - Daniel Egloff

Daniel Egloff Le maire de Beurnevésin, Daniel Egloff, devant l’école du village

La petite commune qui se sent bien. Beurnevésin est le plus petit village d’Ajoie. Le maire des 120 habitants, Daniel Egloff était en direct dans la Matinale. Il nous a parlé notamment de la traversée du village et des avantages de la petite taille de la commune.

Les pendulaires le traversent mais on ne s’y établit pas souvent. Aujourd’hui, environ 3'000 voitures traversent le village par jour d’après le maire, contre 700 dans les années 80. D’un autre côté, seule une maison se construit tous les 3 ans dans la commune. La sécurité routière est d’ailleurs problématique pour les 120 habitants du village. Nous en avons parlé avec le maire, Daniel Egloff.

Présentation et photo

 

De la ville au petit village. Le maire de Beurnevésin, Daniel Egloff, a grandi à Bienne avant de s’établir dans le Jura pour le travail. Il a été maire de la commune une première fois entre 1998 et 2003 puis de 2013 à aujourd’hui.

Sur le haut de la pile

 

La traversée du village pour plus de sécurité. Daniel Egloff se déplace en voiture dans sa commune pour éviter les accidents. Il nous a dit dans la Matinale qu’il attendrait que le trottoir soit construit pour circuler à pieds. C’est le chantier du siècle pour Beurnevésin : sécuriser la route. Le réseau de téléphonie pose aussi problème mais le dossier avance bien.

Réaction à l’actualité

 

Le maire de Beurnevésin, Daniel Egloff, a choisi de réagir aux inondations dans le département de l’Aude en France et au dérèglement climatique en général.

« Être maire c’est… »

 

À 71 ans, Daniel Egloff a du temps pour s’impliquer pour sa commune. Il nous a fait part de sa vision du rôle de maire. /lbe


Actualisé le