Hani Ramadan, Penelope Gate, Journalisme mobile

Place publique évoque l'intervention d'Hani Ramadan à Neuchâtel, revient sur le Pénélope Gate vu par un Jurassien Bernois et vous parle de journalisme mobile

 Place publique, votre émission au cœur de l'actualité de l'Arc jurassien et des tendances incontournables de notre société.

Hani Ramadan n’est pas le bienvenu en France sous Etat d’urgence. Le directeur du centre islamique de Genève a dû annuler une conférence demain à Roubaix. De fortes pressions politiques ont incité la mosquée des lieux à renoncer. L’islamologue controversé, Hani Ramadan, qui intervient désormais régulièrement à Neuchâtel, invité par l'Association culturelle des musulmans de Neuchâtel. Son porte-parole Jamel Cherif est notre invité.

Nasha Gagnebin a grandi à Orvin dans le Jura bernois et travaille depuis plusieurs années comme collaborateur parlementaire à l’Assemblée nationale à Paris. C’est dire qu’il est aux premières loges du Pénélope Gate. Il nous dit ce qu’il perçoit et pense de cette affaire qui secoue le candidat de droite à la présidentielle française, François Fillon et son entourage.

Et à Paris toujours avait lieu hier les premières rencontres francophones de la vidéo mobile. Plusieurs médias romands étaient présents, dont vos radios. Car plus que jamais le téléphone portable, est devenu un outil incontournable pour enrichir l’actualité en image sur vos écrans. Quelles possibilités offrent ces appareils. L’avis de Denis Vannier, journaliste et chef de projet pour Medialab, un pôle de compétence dédié aux technologies de l’information numérique dans l’Ouest de la France.

On n’oublie pas de vous faire sourire dans Place publique avec la participation tout à l’heure de notre chroniqueuse Céline Favre.

Intégralité de l'émission


Actualisé le