Un petit plus pour le bonheur !

Nous vous présentons ce matin une association dont le nom est Paas Neere, et dont le but est de soutenir et d'aider les personnes handicapées, les orphelins et les enfants vulnérables du Burkina Faso.
Cette association a été constituée en 2006 par des personnes qui ont participé à certaines missions comme bénévoles au Burkina Faso et qui ont ressenti le besoin d'apporter un "petit plus" aux personnes handicapées de ce pays. Esther Boshung et Gabriel Compaore étaient les invités de Format A3 ce matin.

Esther Boschung et Gabriel Compaore Esther Boschung et Gabriel Compaore

Création de l'association Paas Neere.

Travail d'une suissesse au sein de Paas Neere : Esther Boschung

Cliquez sur l'image pour entrer dans le site

Association Paas Neere Association Paas Neere

Esther et Gabriel présenterons leur association samedi 7 septembre à Tramelan et le 21 septembre à Vendlincourt.


Actualisé le

 

Anciens commentaires

toni, vevey

06.09.2013 14:07

Plutôt que de passer son temps et son energie à pancer les plaies de ces gens venus d'ailleurs, nous devrions davantage nous préocupper de nos frères, voisins, ou amis qui sont proches de nous et qui souffrent dans leur handicape ou dans leur pauvreté au quotidien.

Bottler, Genève

06.09.2013 13:08

Bonjour à tous les visiteurs de ce blog,

C'est très intéressant ce Paas Neere fait au profit des personnes démunies et surtout handicapées au Burkina Faso et en plus c'est un projet porté par une personne locale. Je salue beaucoup. C'est évident qu'en Afrique cela paraitrait comme une goute d'eau dans un océan mais c'est dit l'adage dans le site: Les petits ruisseaux font les rivières. Chacun d'entre nous peut apporter à cette association. En participant aux conférences de recherche de fonds si on est capable, en partant comme bénévole si on est capable, en faisant un don si on peut ou simplement en parlant tout autour de nous l'existence de telles structures. Encore un grand chapeau aux responsables de Paas Neere et Merci à toutes les personnes qui oeuvrent pour faire fonctionner la structure plus particulièrement la Suissesse Esther Boschung installée sur place depuis 5 ans. Plus on partage, plus on reçoit! Bon courage!