Baselworld: objectif Lune

Un petit air de nostalgie pour une horloge aperçue à la foire de Bâle

Arnaud Nicolas, le directeur de L’Epée. Arnaud Nicolas, le directeur de L’Epée.

Le salon international de l’horlogerie et de la bijouterie ferme ses portes jeudi soir à Bâle. Nous faisons donc notre dernière visite, sur le stand de L’Epée. La maison, française à l’origine, a été quelques années en mains anglaises avant d’être rachetée par Swiza et de s’installer à Delémont.

Sa spécialité, ce sont les horloges. A Baselworld cette année, L’Epée présente une pièce nommée «Destination Moon» et qui ressemble à la fusée de Tintin. Celui qui en parle le mieux, c’est le directeur de la marque, Arnaud Nicolas:

La série réalisée pendant la durée de Baselworld était proposée par Marylise Saillard.


Actualisé le