« Bonjour M’sieur l’maire » - Christophe Riat

Develier fourmille de projets, mais plusieurs sont freinés par la Confédération, qui conteste la révision du PAL. La commune travaille aussi pour améliorer sa gestion des eaux

Conseil communal de Develier Christophe Riat a choisi une photo de l'ensemble de son Conseil. De gauche à droite : Noémie Odiet, Frédéric Scheurer, Christophe Riat, Daniel Rohrbach et Pascal Haenni.

Develier aimerait bien aller de l’avant, mais il doit fait preuve de patience. La révision de son plan d’aménagement local (PAL) est contestée en justice par la Confédération, suite à l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire (LAT). Par effet domino, cela bloque plusieurs projets. Le maire Christophe Riat a expliqué la situation, et dévoilé quelques projets prêts à voir le jour, notamment dans le domaine des eaux.

Présentation et photo

Un homme-relais à la tête de la commune de Develier. Christophe Riat occupe le siège de maire depuis janvier 2013. Son parcours professionnel l’a toujours mis en contact avec beaucoup de monde. Journaliste à RFJ, il a ensuite été responsable de l’information pour les chantiers de l’A16 et occupe depuis bientôt trois ans le poste de secrétaire général de l’université populaire (UP) jurassienne. Il a choisi une photo de l'ensemble de son Conseil et explique pourquoi.

Sur le haut de la pile

La révision du PAL bloquée par la Confédération est le souci majeur du Conseil communal de Develier. Mais il a d’autres projets sur la table, notamment dans le domaine des eaux où il va présenter prochainement un plan de protection contre les crues pour éviter les soucis en cas de fortes pluies, comme ce fut le cas la semaine dernière. 

Réaction à l'actualité

La radio, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas. Christophe Riat en a apporté la preuve en acceptant de lire le flash d'informations de 7h30 ! Réécoutez sa performance, au terme de laquelle il a choisi de s'exprimer sur l'accident d'un enfant à trotinnette lundi à Saint-Imier. 

« Être maire, c’est… »

Entrer en politique en s’asseyant directement dans le siège de maire, qui plus est dans un village qui n’est pas celui de son enfance… peu commun. Christophe Riat l’a fait. Il en explique les avantages et les inconvénients, et développe aussi un nouveau projet qu'il mène avec son Conseil : une interconnexion du réseau d'eau avec Delémont pour avoir des ressources plus aisées lors des périodes sèches.


Actualisé le