« Bonjour M’sieur l’maire » - Silvio Mittempergher

Châtillon a démarré l’année en trombe. La commune accueille la première citoyenne du canton, possède un nouveau maire et plusieurs projets majeurs sont sur le point d’éclore

Silvio Mittempergher Silvio Mittempergher pose devant la cabane forestière de la Côtatte, projet qu’il a dirigé de son étude à sa réalisation. « Elle est le symbole d’une collaboration remarquable entre les gens de Châtillon et un lieu de convivialité très prisé ».

La Matinale derrière le Montchaibeux ce mardi. Arrêt à Châtillon dans ce rendez-vous hebdomadaire (7h15-7h45) en compagnie du maire de l’une des 54 communes du Jura. Silvio Mittempergher s’est assis dans le fauteuil au 1er janvier, après avoir été élu tacitement à l’automne.

Présentation et photo

Silvio Mittempergher est un enfant de Rossemaison. Père de six enfants, il est le premier maire PEV (parti évangélique) du Jura. Pour venir en studio, il a choisi une photo de la cabane forestière de la Côtatte et nous explique pourquoi.

Sur le haut de la pile

On ne chôme pas à Châtillon. La rénovation de l’école entrera dans une phase concrète cette année. Le Conseil projette aussi de protéger le village contre les crues du Bief. Il ne prévoit pas de relancer des processus de fusion, après le net refus du peuple l’an dernier.

Réaction à l'actualité

Silvio Mittempergher a choisi de réagir au mitage du territoire.

« Être maire, c’est… »

Il a dû improviser Silvio Mittempergher. A peine en fonction, qu’il a fallu organiser à la hâte une réception officielle majeure suite à l’élection d’Anne Froidevaux à la présidence du Parlement. Il compte aussi être un maire de dialogue.


Actualisé le