« Bonjour m’sieur le maire » - Éric Gerber

Maire du cru, Éric Gerber a repris les rênes de Vendlincourt en juillet dernier. Depuis 80 jours il planche notamment sur le PAL, la mise aux normes des bâtiments communaux et la revitalisation de la Vendline. Il est venu en parle mardi dans la Matinale

Eric Gerber s'est fait prendre en photo dans un champ touché par la sécheresse Eric Gerber s'est fait prendre en photo dans un champ touché par la sécheresse.

Aux confins de l’Ajoie, aux abords d’une des plaines sans construction les plus grandes de Suisse, se trouve Vendlincourt. Éric Gerber connait bien le coin, et ses recoins. Il a grandi dans la ferme familiale qu’il exploite désormais dans le village. Il a été élu à la mairie en juillet dernier.

Présentation et photo

Cultiver la terre et entretenir le village. Éric Gerber est agriculteur à Vendlincourt et maire depuis peu. Il a été élu tacitement en juillet.

Sur le haut de la pile

Dynamiser, rajeunir, sans forcément trop grandir. Vendlincourt se sent bien comme il est. Le Plan d’aménagement local est en bonne voie et le bâtiment de l’école et de la mairie sera rénové pour correspondre à la nouvelle loi sur l’énergie.

Réaction à l’actualité

Éric Gerber a voulu réagir au tremblement de terre et au tsunami qui se sont produits en Indonésie, sur l’île des Célèbes.

« Être maire c’est… »

Apport de l’extérieur à Vendlincourt. Si le maire est né et a grandi dans la commune, trois conseillers viennent d’arriver dans le village et aucun n’est natif de Vendlincourt. Une composition qui amène de l’énergie mais qui soulève la problématique de l’engagement citoyen dans le village. /lbe


Actualisé le