Enquête: quelles solutions pour accueillir les gens du voyage?

Le campement des gens du voyage installé aux Prés-Roses à Delémont Le campement des gens du voyage installé aux Prés-Roses à Delémont

L'accueil des gens du voyage dans le Jura est actuellement dans une impasse. L’aire officielle de Bassecourt a fermé mi-avril, et la population ou les communes se sont opposées à une aire fixe à Bure ainsi qu’aux solutions provisoires à Mavalau. Pour l’instant, il n’y a donc aucune aire officielle pour les communautés itinérantes dans le canton.

Les responsables, dit-on, ce sont les communes qui s’opposent, et les gens du voyage, qui laissent des déchets sur les terrains qu’ils occupent. Pourtant, on oublie souvent l’implication des cantons et de la Confédération.

Qui est donc responsable de l’accueil des gens du voyage, et quelles solutions a-t-on aujourd'hui? C’est une enquête de Jérôme Favaretto, qui a commencé ses investigations sur l’ancienne aire d’accueil de Bassecourt.


Actualisé le

 

Anciens commentaires

Jeck

03.05.2014 14:34

Excellent reportage! Très intéressant. Bravo!

derfou, porrentruy

02.05.2014 12:55

Pour moi, c est gens du voyage passer votre chemin. Ca règlera beaucoup de problème. Personne n'en veut de toute façon.

, Delémont

02.05.2014 12:42

Pourquoi toujours la vallée? 15 ans que nous les avons. Porrentruy aussi doit se plier

Brice Buchwalder

02.05.2014 10:49

je pense que le chef lieu du canton a de la place ;) notament vers le nouveau batiment FMB sortie autoroute courrendlin...une immense place de parc fermé par des barriere que l'on ne peut donc pas utiliser...ils seraient a l'ecart de la ville...a coter de l'autoroute (plus facile d'y arriver pour eux)....