La Bastian Baker mania au Chant du Gros

Bastian Baker Bastian Baker sur le stand RFJ-RJB-RTN au Chant du Gros

Un premier soir couronné de succès au Chant du Gros. Le festival du Noirmont a ouvert ses portes jeudi soir pour sa 21e édition. Entre amateurs de musique, ou simples fêtards, la manifestation proposait un programme varié qui, semble-t-il, a satisfait les uns comme les autres. Laura s’y est rendue. Elle a tendu son micro à l’heure de l’ouverture des portes, dans la file d’attente.

Bastian Baker, mais aussi Carrousel, Zebda, Danakil, Bénabar… les artistes se succèdent, le public vagabonde de scène en scène. Parfois, on s’autorise une halte pour goûter une des nombreuses spécialités culinaires proposées, tantôt c’est une pause pipi, et tandis que la soirée avance plutôt bien, certains rebelles décident de fuir les scènes pour une salle particulière, celle de la Silent Party.

Le concept est simple. En entrant dans la tante, chacun reçoit un casque sans fil, avec la possibilité de choisir entre 2 canaux : A et B. Sur scène, deux DJs, A et B. La salle est presque silencieuse, et une cinquantaine de personnes s’animent sur des rythmes diffusés par casque. De l’extérieur, le spectacle est plutôt amusant.

Alors que le vendredi était déjà bien entamé, la grande scène se vidait peu à peu, laissant une marre de gobelets en tout genre, mais surtout d’énormes sourires sur les visages des spectateurs… un peu fatigués tout de même. Laura s’est tournée vers les festivaliers pour un petit retour sur les concerts de la soirée.


Actualisé le

 

Anciens commentaires

Jessica

07.09.2012 22:34

mais c'est pas just !

jessica

07.09.2012 22:29

il était malade non ? Je ne comprend pas jeudi j'était sensé le rencontrer et la il peut faire des interview je suis trop triste !