La crise couve

Une pluie de démissions au sein du Conseil d’administration de l’Hôpital du Jura. En fin de semaine dernière, le cardiologue Remo Osterwalder a annoncé qu’il quittait le groupe avec effet immédiat. Pour motiver son départ, il évoque une discordance de fonctionnement à l’interne. La série des démissions se poursuit donc à la tête de l’hôpital du Jura. Les précisions de Sylvine Boillat.

On peut s’interroger sur ce qui se passe à la tête de l’Hôpital du Jura puisque la direction aussi a connu des difficultés ces derniers temps.

Michel Thentz, ministre jurassien en charge de la santé

Le président du Conseil d’administration, Marc Chappuis, n’a pas souhaité s’exprimer. Et pour le ministre jurassien en charge de la santé, Michel Thentz, ces départs sont dues à la plus grande pression financière que subi les hôpitaux de petite taille, comme celui du Jura. Il explique également qu’une réflexion est en cours à propos du fonctionnement du Conseil d’administration de l’hôpital du Jura.


Actualisé le