Le serpent, un instrument pas comme les autres

Un artisan spécialiste du cuir qui a son atelier aux Franches-Montagnes… Un musicien professionnel qui enseigne au conservatoire de Paris… Entre les deux hommes, un instrument, une même passion.

Le serpent, l’ancêtre du tuba, a permis à Stephan Berger et à Michel Godard de se rencontrer il y a quelques années. Ils organisent depuis hier et jusqu’à dimanche un atelier autour de cet instrument de musique oublié. 25 musiciens du monde entier y participent. 

Stephan Berger et Michel Godard Stephan Berger et Michel Godard

Samedi soir les participants du stage donneront un concert à 20h30 au Café du Soleil à Saignelégier. Enfin, dimanche, de 11h à 12h30, ils présenteront leur travail lors d’un apéro-portes-ouvertes à la colonie du Cerneux-Godat, aux Bois.


Actualisé le