Patrick Sylvestre : « Ça sera chaud-bouillant »

 Les supporters suisses devront hurler pour se faire entendre mardi à La Luz de Lisbonne. (photo Georges Henz)

Une finalissima. L’équipe de Suisse de football jouera mardi soir à Lisbonne une place à la Coupe du Monde 2018. Le vainqueur de ce Portugal-Suisse ira en Russie. Et s’il n’y a pas de vainqueur, c’est la Suisse qui passe.

La Matinale a analysé ce duel lundi avec notre consultant Patrick Sylvestre, qui prédit « un match compliqué. Il y aura une pression d'enfer. Il faudra éviter d'encaisser un but rapidement et pouvoir s'installer puis profiter des espaces ». Lui-même avait été d'un déplacement de la Nati au Portugal dans les années 90. « C'est un public du sud, qui vit, qui met de l'ambiance et la pression », se souvient le Jurassien. « Ce sera un climat hostile, mais la Suisse a des joueurs confirmés qui ont l'habitude en championnat de gérer ce genre d'ambiance ». /clo

L'interview complète de Patrick Sylvestre


Actualisé le