Réforme des retraites : et maintenant, on fait quoi ?

Place publique, votre magazine d'actualité de l'Arc jurassien

Il faudra donc recommencer le travail. Comment la Suisse va-t-elle pouvoir à l’avenir financer ses retraites ? La question va continuer d’agiter un peuple qui a refusé à 52,7% la proposition du ministre socialiste Alain Berset, pourtant soutenue par une large majorité des élus fédéraux. Le peuple suisse a suivi les bords de l'échiquier politique. La gauche de la gauche, à l'origine du référendum, et la droite PLR-UDC, majoritaire au Conseil fédéral et au Conseil national.

La Matinale a analysé ce résultat lundi en donnant la parole au ministre socialiste Alain Berset et à Guite Theurillat, secrétaire suisse de l’AVIVO, l’association de défense des retraités, mais aussi membre du CS-POP dans le Jura. La conseillère aux Etats Anne Seydoux-Christe s'est elle exprimée dans le journal de 18h dimanche soir sur RFJ.

La réaction et la vision d'avenir d'Alain Berset

Les propositions de Guite Theurillat

Le commentaire de Jérôme Favre, correspondant à Berne pour RFJ


Actualisé le