Rendez-vous à la pharmacie... de l'Hôtel-Dieu!

La pharmacie de l’ancien Hôtel-Dieu de Porrentruy. La pharmacie de l’ancien Hôtel-Dieu de Porrentruy.

Histoire de se réveiller vous emmène à la pharmacie… Mais pas dans n’importe laquelle, celle qu'on appelait au 18e siècle une apothicairerie : la Pharmacie de l’Hôtel-Dieu à Porrentruy. C’est l’une des dernières pharmacies anciennes de Suisse à être dans son bâtiment originel. Elle n’a pas changé depuis sa construction en 1846. La pharmacie était même déjà mentionnée sur des plans de construction de l’Hôtel-Dieu en 1760.

C’est un très bel endroit, puisque à l’époque la pharmacie était une vitrine de l’hôpital de l’Hôtel-Dieu (il était donc important de montrer qu’on avait une belle pharmacie). Elle est en bois, avec des éléments de marqueterie, et des tiroirs, comme l’explique la conservatrice du Musée de l’Hôtel-Dieu, Anne Schild.

La pharmacie de l’Hôtel-Dieu n’était pas ouverte à tout le monde. Au départ, elle était réservée à la bourgeoisie, puis son accès a été ouvert au public. Autre différence : à l’époque, il n’y avait pas de pharmacienne. Les sœurs hospitalières géraient la pharmacie de l’Hôtel-Dieu.

Dernière question qu’on peut se poser : pourquoi des sœurs hospitalières s’occupaient-elles des malades? Anne Schild explique qu'il y a un lien avec le nom de l’hôpital d’alors, l’Hôtel-Dieu.