Un mystère de l'archéologie jurassienne: le mausolée de Delémont

Il y a souvent des choses qui restent un mystère quand on fait de l’archéologie. Lorsqu'on tombe sur un vestige extraordinaire, on comprend assez mal dans quel contexte il s’est construit et à qui il appartenait. C’est le cas du mausolée de Delémont, construit au deuxième siècle après Jésus-Christ et qui a été découvert lors des travaux liés à la Transjurane. On a retrouvé les fondations et des fragments de l’architecture ou des décorations.

Robert Fellner, l’archéologue cantonal jurassien,  explique à quoi ressembait ce monument à l'époque.

Le mausolée de Delémont n’'était donc pas un monument à la portée de toutes les bourses. Il n’y a d'ailleurs que trois autres mausolées de ce type en Suisse. Pourquoi y’en avait-il donc un à Delémont?

Chose certaine, le propriétaire de ce mausolée n’habitait pas la région. Le monument demandait un certain savoir-faire, comme l'explique Robert Fellner.


Actualisé le