Facebook se veut un modèle de démocartie et de transparence

Après avoir fait volte-face concernant ses nouvelles conditions d'utilisation controversées, Facebook entend faire voter ses millions d'utilisateurs sur les modifications à venir. Ce système pourrait, selon les spécialistes du secteur, freiner son développement.L'affaire avait provoqué l'émoi d'une partie des quelque 175 millions d'utilisateurs du premier réseau de socialisation au monde: le 4 février dernier, Facebook mettait en place de nouvelles règles et octroyait une "licence perpétuelle et mondiale" sur tous les contenus publiés. /ATS

01.03.2009 - 07:41
Actualisé le 01.03.2009 - 07:41

 

Actualités suivantes