Les Suisses pour la fin de la distinction entre fraude et évasion

Les Suisses sont favorables au secret bancaire mais sont prêts à des concessions. Selon un sondage paru dans la presse dominicale, ils sont 55% à soutenir la suppression de la distinction entre fraude et évasion fiscales pour les clients suisses également.Les Suisses seraient ainsi placés sur un pied d'égalité avec les clients étrangers des banques helvétiques. L'oubli de déclarer un revenu annexe serait poursuivi au même titre que la falsification d'une quittance. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus