Citigroup: perte colossale sur des dépréciations de 12 milliards

La banque américaine Citigroup a enregistré au premier trimestre une perte massive, sous l'effet de colossales dépréciations. Elle évite toutefois le scénario catastrophe prédit par certains analystes, ce qui a rassuré les marchés.La banque a annoncé vendredi avoir enregistré au 1er trimestre une perte nette de 5,1 milliards de dollars (même montant en francs), contre un bénéfice de 5 milliards un an plus tôt, due à des dépréciations d'actifs d'un total de 12,1 milliards. /ATS

18.04.2008 - 17:22
Actualisé le 18.04.2008 - 17:22

 

Actualités suivantes