Les consommateurs doivent profiter de l'euro faible, dit la COMCO

Le nouveau président de la Commission de la concurrence (COMCO) Vincent Martenet veut lutter contre les prix élevés en Suisse. Les consommateurs helvétiques doivent profiter davantage de l'euro faible, souligne-t-il dans une interview parue dans la "NZZ am Sonntag"."Quand l'euro baisse, nous attendons que les différences de change se répercutent sur les prix". La COMCO intervient si elle trouve des indices de cloisonnement des marchés, souligne le Neuchâtelois, en poste depuis début juillet. /ATS

18.07.2010 - 18:37
Actualisé le 18.07.2010 - 18:37

 

Actualités suivantes