Reprise d'Opel: l'offre de reprise canadienne privilégiée

Pour le rachat d'Opel, les autorités allemandes donnent leur préférence à l'offre de l'équipementier canadien Magna. Mais ils prendront leur décision définitive la semaine prochaine et les deux autres projets restent en lice."Nous allons poursuivre les négociations en privilégiant Magna", a annoncé le chef du gouvernement de l'Etat régional de Rhénanie-Palatinat, après une réunion au sommet à Berlin. Il y a "un consensus" pour juger son offre comme "la plus intéressante", a dit le chef du gouvernement du Land de Hesse. /ATS


 

Actualités suivantes