Les soupçons de la Comco contre Swisscom ne sont pas confirmés

La Commission de la concurrence (Comco) a clos à mi-décembre une enquête contre Swisscom, ouverte en février 2004. Les indices d'abus de position dominante dans les prestations de téléphonie pour les clients commerciaux ne se sont pas confirmés.L'enquête touchait Swisscom Mobile, la filiale de téléphonie mobile de l'opérateur. Et plus particulièrement les tarifs facturés aux clients commerciaux - les entreprises - pour les liaisons entre le réseau fixe et le réseau mobile, a indiqué la Comco. /ATS