Médias: encore quelques années pénibles pour la presse écrite

La presse écrite doit s'attendre à traverser encore quelques années pénibles. Mais ceux qui annoncent sa mort se trompent. Le processus de concentration va en revanche se poursuivre, avec ses effets sur la pluralité des opinions. Ces tendances ressortent de six études publiées vendredi.Ces études sont mises en consultation par l'Office fédéral de la communication. Outre la concentration des médias et le pluralisme des opinions, y compris dans la presse régionale, les chercheurs se sont penchés sur l'impact de l'internet sur la pratique du journalisme, sur le développement économique des médias durant la décennie passée ainsi que sur les pronostics pour le prochain lustre. /ATS

04.02.2011 - 21:18
Actualisé le 04.02.2011 - 21:18

Actualités suivantes